Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué

Que s'est-il passé pour les indépendants pendant la crise ? Bilan à l'heure du déconfinement.
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
Le monde traverse une période difficile, avec son lot d'incertitudes et de doutes sur l'avenir, et notamment sur l'activité professionnelle de chacun. Dans ce paysage, on peut se demander ce qu'il en est des indépendants ?

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

Le monde traverse une période difficile, avec son lot d’incertitudes et de doutes sur l’avenir, et notamment sur l’activité professionnelle de chacun. A l’heure où chacun spécule sur le futur économique, les répercussions économiques de cette crise s’annoncent sans pareil, malgré les mesures mises en place par l’Etat, notamment pour soutenir les fleurons de son économie. Dans ce paysage, on peut se demander ce qu’il en est des indépendants ? Évidemment eux aussi touchés directement par cette situation inédite, ils doivent faire face à de nombreux arrêts de projets ou baisses d’activités, même si comme partout, les effets de la crise varient selon plusieurs facteurs.

Ainsi, l’impact de la propagation du coronavirus à travers le monde s’est directement ressenti dans les entreprises créant souvent des interruptions de production, de projets stratégiques, de négociations commerciales, ou encore d’annulations d’évènements. De façon concrète, on observe une chute de l’activité plombée par la baisse des ventes due au confinement, et à l’incertitude sur certains secteurs. En première lignes, ce sont les travailleurs qui constatent la baisse ou l'arrêt total d’activité, et parmi eux, les freelances qui voient leur rythme mis au ralenti par leurs clients. Ainsi, selon la Direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques (DARES), la construction et la fabrication de matériels de transport (elle compte une baisse d’activité de 92%, alors que les activités d’autres industries “seulement” de 59%). Le secteur aéronautique est l’un des principaux affectés, le président du groupement des industries aéronautiques et spatiales - Eric Trappier - estimant à plus d’un milliard d’euros les besoins du secteur pour surmonter la crise. L’industrie de la tech quant à elle a subit cette crise dès les premières difficultés en Chine, à cause des importations massives de cette région.


Ne disposant fatalement pas du même statut, et par conséquences des mêmes garanties que les salariés, les indépendants sont touchés de plein fouet par la crise et peuvent voir leur activité totalement menacée. 


C’est pour cela que le gouvernement, conscient des difficultés que rencontrent les petites entreprises comme les entrepreneurs indépendants, a rapidement parlé de mettre en place des aides exceptionnelles et puissantes. Mais quelles sont réellement ces mesures ? On peut citer le fond de solidarité de 7 milliards d’euros en faveur des petites entreprises et indépendants qui a reçu plus d’un million de demandes à la date du 19 avril. Ce fond est destiné aux indépendants qui ont subi une chute de plus de 50% de leur chiffre d’affaires, et leur permet de recevoir 1500 euros. Il est également possible pour les indépendants, hors micro-entrepreneurs, de moduler le taux et les acomptes de leur prélèvement à la source et de reporter leur paiement d’un mois sur l’autre jusqu’à trois fois pour des acomptes mensuels par exemple. 

De même, il est possible, pour les micro-entrepreneurs, cette fois-ci, d’enregistrer ou modifier à 0 la déclaration de chiffre d’affaires du mois (février ou mars) pour éviter un prélèvement de cotisations à la fin du mois. Enfin, pour évoquer une dernière mesure, pour ceux qui ne peuvent pas travailler pour la garde de leur enfant de moins de 16 ans, l’arrêt de travail exceptionnel est applicable non pas uniquement aux salariés mais également aux indépendants, leur donnant droit à une indemnisation égale à 50% du revenu annuel moyen déclaré au cours des 3 dernières années. 

Cette période a aussi fait naître de nouvelles habitudes de travail, encore assez peu répandues finalement. Parmi elles, télétravail, visioconférences, outils digitaux… Toutes les entreprises ont dû s’adapter sans préavis, pour organiser le travail des équipes à distance. Déjà pratiquées de façon récurrente par certains corps de métiers, pour citer par exemple les métiers du numériques, l'adaptation est plus facile. Ces usages déjà très largement adoptés par les freelances pourraient leur permettre de plus facilement s’implanter dans le paysage, et leur permettre une reprise plus porteuse pour compenser cette période morne un peu plus calme.  Une partie de freelances peuvent même envisager un impact relativement réduit de la crise du Covid-19 sur leur activité, et peut même laisser présager une transformation digitale du travail plus rapide, entraînant potentiellement la hausse du nombre d’indépendants sur le marché ou du moins une utilisation de leurs services plus simple. 


Maintenant, le déconfinement annoncé, reste à savoir si la reprise des activités, la relance du modèle économique va permettre à la majorité de remonter la pente. Il faudra encore attendre pour connaître toutes les conséquences de cette crise, mais nous pouvons déjà en tirer une réelle évolution dans l’approche du travail et notamment une nouvelle utilisation des technologies bénéfiques à l’activité des freelances.

Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici